Communique de presse – Crise du Coronavirus

5 mars 2020

Plus de 3,5 millions d’euros de perte de chiffre d’affaires en 48h pour les seuls membres du réseau Les Traiteurs de France

Le réseau Les Traiteurs de France, qui regroupe les leaders nationaux du secteur du Traiteur Événementiel soit 37 entreprises cumulant un chiffre d’affaires de 204M€ de CA et employant plus de 1500 salariés, réagit !  Résolument tourné vers l’avenir, il propose des mesures constructives permettant de limiter les effets de la crise sur l’ensemble de la profession.

Que faire ? Se désoler comme tant d’autres secteurs de l’économie ? Rechercher les solutions pour pallier un manque d’activité, financer les trésoreries en péril et préparer l’avenir ?  Parce qu’ils sont touchés au cœur de leur activité, les membres du réseau Les Traiteurs de France lancent l’alerte et réclament des mesures concrètes.

En moins d’une semaine, la perte de chiffre d’affaires s’élève à plus de 3,5 millions d’euros au sein du réseau.

 ‘’Ces annulations concernent des prestations que nous avions anticipées et organisées. Le personnel était en place en cuisine pour produire, les achats ont été effectués pour la plupart et le niveau de chiffre d’affaires prévisionnel nous permettait d’assurer toutes nos charges’’ précise Alain Marcotullio, Président de l’association Les Traiteurs de France.

Trois pistes pour réagir :

Maintenir ce qui doit l’être

Travailler en concertation avec les clients et avec les autorités pour garantir la bonne tenue des nombreux événements qui n’entrent pas dans le cadre de la prévention. Chacun ira voter, chacun fréquente une grande surface, qui est un lieu de rencontres. Les événements ne doivent pas être « sur-pénalisés », et il faut maintenir ce qui peut l’être, tout en respectant les consignes de prévention.

Collaborer avec les clients pour mettre en place un plan de reconstruction

Les événements reportés ne sont pas annulés. Dans le cadre économique, la plupart doivent se tenir et seront importants pour accompagner la reprise de chaque secteur : immobilier, électronique, automobile, aéronautique. Dans le domaine privé pas question de ne pas fêter un mariage, un événement familial, et pour ce qui est du sport, des spectacles, nous allons aussi vivre des moments heureux. C’est en les préparant, même si les dates et le contexte ne peuvent être précisés, que l’on reprendra plus vite et mieux une vie sociale active. Les Traiteurs de France rencontrent leurs clients et avec eux préparent ces lendemains moins ternes.

S’inscrire dans le cadre des aides du Gouvernement

Ces aides et les différentes facilités offertes aux entreprises touchées sont essentielles, vitales même. Les Traiteurs de France ont fait appel aux autorités, écrit au Premier Ministre, ils sensibilisent les préfets et les députés, tout doit être fait pour maintenir les emplois directs et indirects. Des mesures doivent être prises en ce sens pour préparer l’avenir :

  • Un plan de sauvegarde des activités avec au-delà d’une baisse des charges ou d’un report temporaire, la création d’un fonds d’indemnisation spécifique pour les Traiteurs Organisateurs de Réceptions (TOR).
  • Une rencontre rapide avec un médiateur qui pourrait aider la profession à trouver des solutions, notamment sur les indemnisations dues à des décisions préfectorales
  • L’encadrement juridique des conditions d’annulation et de cas de force majeure.

Ces dispositions permettront de venir en aide à tout un secteur qui n’a de cesse de valoriser et de représenter au quotidien l’excellence de la gastronomie française, l’un des fleurons de l’économie du pays.

A propos du réseau Les Traiteurs de France :

Seul réseau national de 37 traiteurs organisateurs de réceptions indépendants haut de gamme, créé en 1996. L’association Les Traiteurs de France, c’est aussi 204 millions de chiffre d’affaires annuel, plus de 32 000 réceptions organisées par an, plus de 4 millions de couverts servis et 1 500 collaborateurs. Signataires du Pacte de Lutte contre le gaspillage alimentaire en 2015, les Traiteurs de France ont entamé depuis, la redistribution des surplus alimentaires et ce, sur le plan national. Cette démarche entre dans le cadre de la certification ISO 20121.

 

Alain Marcotullio - Président des Traiteurs de France

Alain Marcotullio – Président des Traiteurs de France

Contacts Service de Presse :

Agence SBC : Yglinga Benoît-Joubert

01 43 41 08 51 / 06 63 70 61 69

yglinga@sbc-groupe.com