Faire acte de candidature au réseau TDF, c’est Grandir ensemble et tirer la profession vers le haut !

23 juillet 2022

Maillage de 36 Maisons indépendantes haut de gamme, les Traiteurs de France sont avant tout des acteurs quotidiens de l’excellence, de la créativité et de la performance au sein des TOR : Traiteurs Organisateurs de Réceptions. 

Intégrer les TDF, c’est s’engager à devenir un ambassadeur irréprochable du savoir-recevoir à la française. Explication des tenants et aboutissants d’une candidature au seul réseau national de traiteurs en France, avec Alban Cailliau.

Présentez-nous l’association des Traiteurs de France ?

« Les Traiteurs de France est un réseau unique de maisons de gastronomie événementielle indépendantes, créé il y a 25 ans.

C’est un maillage de talents, puisque tous nos membres font partie des PME pépites de leur région. Depuis sa création, l’association milite pour l’excellence culinaire, qu’elle met en musique dans des évènements de tout format et en tous lieux, du plus simple au plus prestigieux, à destination des professionnels, des institutionnels, des acteurs sportifs et culturels, des agences événementielles et des particuliers.

Les objectifs de l’association sont clairs : maitriser la totalité de sa production donc avoir sa propre cuisine, imposer un label de qualité, clarifier le marché français du traiteur et promouvoir cette profession si singulière. En rejoignant le réseau, chaque TDF s’engage dans une quête perpétuelle de l’excellence, à cultiver sa créativité par la co-construction, l’émulation et le partage, à une éthique sincère tournée vers le respect de l’humain et de son environnement, par son engagement dans l’ISO 20121.

Audités chaque année, l’exclusion n’est pas interdite si les critères de qualité ne sont plus remplis. En 2019 (année de référence pré-covid), les TDF représentaient 204 millions de chiffre d’affaires, 32 500 réceptions annuelles, 4 000 mariages, soit 4,2 millions de couverts servis. »

 

 

Parlez-nous du parcours d’audit pour intégrer le réseau :

« Déjà il faut comprendre que le réseau ne fait pas de prospection pour grandir. Il n’y a aucunement une course à la quantité. La sélection des membres est drastique, ce qui en fait en soi un label qualité pour nos clients, une véritable promesse de fiabilité. Pour intégrer le réseau, les candidats suivent un parcours d’audit long, qui peut aller de 6 mois à 1 an. Il se ponctue d’évaluations techniques, de visites sur réceptions, de clients mystères, d’analyses qualité/hygiène et d’un grand oral des dirigeants, permettant une décision finale du conseil d’administration des TDF. Nous recevons chaque année environ 20 candidatures, et intégrons 0 à 2 nouveaux membres. Une fois admis dans le réseau, les membres doivent s’engager à mettre en place la norme ISO 20121 dans les 2 ans, à se soumettre à des analyses microbiologiques régulières et à intégrer le système centralisé de fiches satisfactions clients.

Ce ne sont pas des contraintes mais un tremplin pour aller plus haut ensemble, toujours au service de clients nationaux qui font confiance à nos critères de sélection »

Quels sont les avantages à candidater pour rejoindre l’association ?

« L’union fait la force. Rejoindre les TDF c’est déjà sortir de son isolement de dirigeant d’entreprise, actionner le levier de la mutualisation, profiter de l’image qualité et de la puissance d’action d’un collectif fort, connu et reconnu, et c’est surtout de pouvoir bénéficier de services associés pour continuer de performer et grandir (plateforme d’information, veille règlementaire, baromètre divers, cellule de gestion de crise, accès à un club de fournisseurs partenaires éprouvés, appui de communication, visibilité digitale, cellule d’innovation…).

Par des rencontres internes au sein de diverses communautés d’experts métiers, le partage de connaissance, l’émulation collective et la co-création, il y a un enrichissement constant pour chaque membre. La concurrence est d’ailleurs saine et loyale entre les membres, ce qui permet à chacun de se dépasser et de repousser sans cesse les limites de la collaboration. Rejoindre l’association c’est monter dans un ascenseur de progrès, être au cœur des enjeux de demain en dessinant les contours du futur monde réceptif, s’adapter, se transformer, grandir, c’est dépasser l’attendu pour viser ensemble l’extraordinaire et ainsi rester leader »

Qui perd gagne ?

Absolument ! Si effectivement l’audit d’adhésion au réseau est exigeant, il faut aussi l’envisager comme une opportunité de grandir. On ne perd jamais…On gagne ou…. on apprend !!

C’est une chance donnée aux candidats non acceptés d’avoir un retour sur d’éventuels points d’amélioration et de progresser. Echouer une fois en tant que candidat n’est jamais définitif, et il y a tout à gagner à retenter sa chance.

L’objectif ultime est de toujours tirer la profession vers le haut et proposer à nos clients rien d’autre que l’excellence. J’encourage d’ailleurs les futurs candidats à profiter de l’été pour sortir les cahiers de vacances et bucher leur demande d’adhésion ! Rendez-vous à la rentrée, prêts et enthousiastes à intégrer le réseau des Traiteurs de France et à devenir ainsi à nos côtés, un nouvel ambassadeur de la gastronomie nomade française ! 

Bel été à tous,

Alban Cailliau

Alban Cailliau, Responsable du réseau Les Traiteurs de France